Pourquoi Scan To Check est un cahier de rappel digital 100% conforme au RGPD ?

Homme masqué téléphonant dans un centre commercial
"Le cahier de rappel digital développé par Scan To Check participe au triptyque « tester – alerter – protéger » dans la dimension Contact Tracing. Et pour assurer un usage étendu à TOUS les établissements recevant du public (ERP) et par le plus de visiteurs / clients possible, il était indispensable de rassurer et montrer en toute transparence que toutes les dispositions ont été prises pour assurer la meilleure sécurité possible."

Scan To Check respecte la vie privée de ses utilisateurs : on vous explique de quelle façon

La mise en place d’un cahier de rappel digital nécessite la récolte de données personnelles, indispensables pour accélérer la prise de contact rapide.

Mais même s’il est urgent d’agir, il n’en reste pas moins qu’il est indispensable de développer des outils qui soient en TOTALE conformité avec le RGPD. La CNIL a émis des recommandations spécifiques sur la mise en place du cahier de rappel (« COVID-19 et les cahiers de rappel : les recommandations de la CNIL » – 7.10.2020) :

RGPD : se préparer en 6 étapes | CNIL

  • collecter uniquement les données nécessaires : Nom, Prénom et N° de téléphone
  • limiter l’utilisation de ces données à la seule transmission aux autoritaires sanitaires, seules habilitées à les utiliser
  • informer clairement le client / visiteur sur la destination et l’usage des données, et recueillir son consentement
  • conserver les données pour une durée maximale de 14 jours puis les détruire
  • assurer la confidentialité et la sécurité des données

 

Les équipes de ScanToCheck ont mis un point d’honneur à développer une solution qui respecte en TOUS points les consignes de la CNIL sur le cahier de rappel digital dans le cadre de la protection des données personnelles.

Et cela commence dès la souscription de l’établissement : à la création du compte sur le site www.ScanToCheck.fr, le responsable de l’établissement valide et signe les Conditions Générales d’Utilisation (CGUV – disponible directement sur le site internet www.ScanToCheck.fr ). Il s’engage dès lors à n’utiliser les données de son cahier de rappel digital dont il est le seul à avoir accès, exclusivement pour les transmettre aux autorités sanitaires compétentes. Il a, par ailleurs, l’obligation de rendre visible pour les visiteurs, au travers des affiches qui lui sont mises à sa disposition dans son espace client ScanToCheck, les informations sur l’usage des données.

Pour le visiteur / client, dès qu’il a scanné le QR Code Scan To Check de l’établissement, il enregistre sur la page de son smartphone dédiée son Nom, prénom et N° de téléphone, prend connaissance des conditions d’utilisation des données et donne son consentement directement. Les données sont instantanément enregistrées sur le cahier de rappel digital de l’établissement.

Les données ainsi récoltées sont stockées dans un espace numérique ScanToCheck sécurisé sur le cahier de rappel digital unique de l’établissement. Elles sont conservées pendant 14 jours puis automatiquement détruites.

 

 

Le cahier rappel digital Scan To Check plus sécurisé que le cahier de rappel classique !

Contrairement à un cahier de rappel classique, le cahier de rappel digital développé par Scan To Check permet à chaque étape de sécuriser les données :

  • Tout d’abord lors de la récolte. ScanToCheck n’est pas une application à télécharger ce qui donne à l’utilisateur la garantie que les informations de son smartphone (géolocalisation…) ne sont pas collectées. Seules les informations nécessaires (Nom, Prénom et N° de téléphone) sont récoltées directement depuis le smartphone et par le visiteur / le client et avec son consentement. Elles ne sont visibles que par lui ce qui assure une totale confidentialité des données. Sur un cahier de rappel classique, ces informations peuvent être à la vue de chaque visiteur qui s’inscrit sur le cahier papier, des collaborateurs de l’établissement ou autre… c’est le chef de l’établissement qui porte la responsabilité de la sécurité du cahier de rappel classique…
  • Ensuite, lors du stockage : les informations sont stockées directement dans un espace numérique exclusif, protégé et sécurisé. Seul le responsable de l’établissement et les autorités sanitaires y ont accès. Avec le cahier de rappel classique, c’est le chef d’établissement qui porte la responsabilité du stockage des informations…
  • En fin, lors de la gestion : la dimension digitale du cahier de rappel ScanToCheck permet d’automatiser la destruction des données après le délai légal de 14 jours. Pour un cahier de rappel classique, c’est le chef d’établissement qui doit se charger de supprimer ces informations…

 

Cahier de rappel digital

Avec ScanToCheck, le responsable de l’établissement n’a ni la charge de la conservation des données dans un espace clôt et sécurisé, ni la responsabilité (et la perte de temps) de la destruction chaque jour ;
il n’a rien à faire, gagne du temps, n’est plus exposé et est libéré d’une responsabilité lourde à assumer…

Pourquoi Scan To Check apporte autant d'importance à la sécurité des données dans son cahier de rappel digital ?

Le sujet est particulièrement sensible… Au-delà de la volonté d’être totalement en règle avec le RGPD, les équipes de Scan To Check ont compris que l’adhésion à un outil de prévention et de lutte contre la propagation de la COVID-19 par les utilisateurs devait impérativement passer par une sécurité maximale et optimale !

Laisser ses informations personnelles à un tiers n’est pas anodin et pose toujours questions sur la réelle utilisation… Il n’était donc pas concevable de développer une solution sans clarifier l’usage, border la sécurité et être transparent sur l’exploitation.

Par ailleurs, la finalité de ScanToCheck n’est pas de construire des bases de données, mais uniquement de participer efficacement à la lutte contre la propagation du virus. L’objectif est de permettre aux citoyens et aux acteurs de l’économie de pouvoir circuler le mieux possible dans des espaces les plus sécurisés. Le cahier de rappel digital développé par Scan To Check participe au triptyque « tester – alerter – protéger » dans la dimension Contact Tracing pour stopper la chaine de transmission . Et pour assurer un usage étendu à TOUS les établissements recevant du public (ERP) et par le plus de visiteurs / clients possible, il était indispensable de rassurer et montrer en toute transparence que toutes les dispositions ont été prises pour assurer la meilleure sécurité possible.

 

 

Créer un lien de confiance solide entre TOUS les acteurs est un pré-requis incontournable pour garantir l’efficacité de la solution, nous l’avons tous constaté avec l’application #STOPCOVID!…

 

Et pour vous, quels seraient les critères les plus importants pour utiliser un cahier de rappel digital ?

Le cahier de rappel digital Scan To Check a vocation a équiper TOUS les établissements recevant du public (ERP). Son usage n’est, à ce stade, pas obligatoire, mais conseillé pour stopper la propagation de la pandémie.

Pour autant, les équipes de ScanToCheck sont soucieuses de développer des solutions adaptées et conformes.

Quels seraient donc, pour vous, les critères les plus importants pour utiliser Scan To Check et quels seraient les lieux les plus propices selon vous pour son usage?

N’hésitez pas à faire vos commentaires et apporter vos remarques!

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ne partez pas si vite ! Découvrez nos autres publications